De l’adhésion à l’UDBN à l’inscription sur les listes électorales .

 

De l’adhésion massive à l’UDBN à l’inscription sur les listes électorales…

L’UDBN a lancé sa campagne de mobilisation et nous avons eu tous l’occasion de constater une partie du résultat illustrée par des vagues d’adhésions durant le week-end du 30-31 juillet dernier. Du nord au sud, l’UDBN était sur le terrain pour élargir sa base et approfondir son ancrage dans nos différentes localités. Différentes initiatives méritent d’être signalées et félicitées.

A Godomey au siège du parti, sous le contrôle du Comité de Gestion, du Secrétariat Général, des cadres et des militants du parti, des adhésions massives ont été enregistrées témoignant ainsi la nouvelle dynamique au sein du parti.

Dans le septentrion, le Mouvement des Jeunes Leaders de Borgou (MJLB) a fait son adhésion à l’UDBN en présence de Madame Fanny HOUNKPONOU et de Madame Clotilde GANVO porte-parole de l’UDBN dans le septentrion.

A Porto-Novo, c’est autour de Madame Nadine AKOGBETO qu’un rassemblement appelé le « Déjeuner de l’Indépendance » s’est tenu avec les militants UDBN du 4ème arrondissement dans une ambiance qui se veut familiale.

Il ne fait le moindre doute que l’UDBN commence à affuter ses armes afin que le combat des législatives en perspective, soit un combat de sa catégorie. Combat auquel elle pourra participer en toute sérénité et sans complexe pour pouvoir envoyer ses représentants à l’Assemblée Nationale.

Les artisans de ces opérations sur le terrain doivent être félicités et encouragés afin que ce mouvement d’adhésion et de mobilisation se poursuive et s’élargisse à toute l’étendue du territoire dans les jours et semaines à venir.

Au-delà du mouvement d’adhésion qui constitue une étape fondamentale sur le chemin du palais des gouverneurs à Porto-Novo, il y a une autre étape qui est toute aussi déterminante, si ce n’est la plus déterminante, et qui est celle de l’enrôlement sur les listes électorales. Car un adhérent électeur nous rapproche plus de la destination finale qu’un adhérent dépourvu de carte d’électeur. C’est là tout l’enjeu qui nous attend dans les jours à venir.

Oui, s’assurer que nos adhérents sont aussi des électeurs régulièrement inscrits sur les listes électorales est le grand défi auquel nous serons confrontés et pour lequel il sera important d’avoir une stratégie volontariste et rigoureusement élaborée pour plus d’efficacité par rapport à nos ambitions de 2023.

Vive l’UDBN !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin