Adhésion populaire massive de groupements de femmes et de jeunes à l’UDBN

 

*Adhésion populaire massive de groupements de femmes et de jeunes à l’UDBN*

La machine UDBN reprend du service et avec un regain extraordinaire d’activités. Elle donne la preuve qu’elle est un parti dynamique résolument et définitivement engagé pour la promotion des femmes et des jeunes.C’est ce que témoigne la déferlante marée humaine observée au siège du parti à Dèkoungbé ce samedi 31 juillet 2021, veille de la fête de l’indépendance.

Venus de plusieurs régions de la partie méridionale du pays: les communes de la 6ème circonscription électorale, du Mono et de plusieurs arrondissements du Littoral , ces regroupements de femmes et d’hommes ont fait leur adhésion au parti des Amazones et des jeunes.

Une opération d’enrôlement qui marque l’intérêt grandissant des masses ouvrières pour l’Union Démocratique pour Bénin Nouveau.

Un enracinement populaire qui laisse voir le travail colossal de souterrain qu’abat l’UDBN au cœur de la société pour que ceux qui, depuis toujours, ont été laissés en marge de l’action politique, aient désormais droit à la parole.

Cette activité d’adhésion populaire qui s’est déroulée sous la supervision du Comité de Gestion du parti prouve à suffisance que l’UDBN est au-dessus de toutes les petites polémiques inhérentes d’ailleurs à toute formation politique et est résolument tourné vers l’avenir.

Son objectif et son leitmotiv aujourd’hui sont de travailler pour envoyer le plus grand nombre de militants à l’Assemblée nationale et dans les instances de décision et leur permettre d’avoir le mot à dire dans la gestion des affaires de notre pays.

La Présidente d’honneur du parti, Madame *Claudine Affiavi Prudencio*, a su montrer avant son départ de la tête du parti que le véritable combat d’émancipation politique, c’est pas seulement dans les déclarations, mais qu’on le mène aussi et surtout dans la masse; ceux-là qui donne de la légitimité à la formation politique.

➿ *DC La Sentinelle* ➿

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin